Tout savoir sur les méthodes de détatouage. Les tatouages sont généralement significatifs et uniques. Pour certains, ils constituent une forme d’expression. Mais pour d’autres, c’est plutôt une manière de marquer une étape de leur vie ou de rendre hommage à une personne spécifique.

Cependant, avec le temps, il arrive souvent que les tatouages ne soient plus en phase avec notre style personnel ou nos préférences.

Alors, pour les faire disparaître, il faudra opter pour l’une des 4 méthodes de détatouage généralement appliquées. Poursuivez donc votre lecture de l’article pour en apprendre davantage sur ces diverses méthodes de détatouage.

Le détatouage au laser

Méthodes de détatouage  : détatouage au laser  

Le détatouage au laser est actuellement la méthode la plus courante pour enlever les tatouages. En effet, cette méthode consiste à cibler les particules d’encre individuelles et à les fragmenter en petits morceaux grâce à la puissance de la lumière. Le laser de détatouage (laser nanoseconde Switch) pénètre les couches supérieures de la peau jusqu’au niveau sous-cutané.

Ensuite, il secoue les particules d’encre à la fréquence adéquate pour qu’elles se désagrègent. Une fois dispersées, le corps nettoie alors, en retirant et en traitant les particules étrangères puis en les éliminant comme des déchets. Qu’il s’agisse d’un tatouage semi-permanent ou éphémère  voire permanent, sachez que les différentes couleurs sont décomposées par différentes longueurs d’onde de la lumière laser.

En outre, le détatouage au laser nécessite généralement plusieurs séances. Au terme de celles-ci, la taille des particules d’encre est réduite et leur dispersion par le système immunitaire est facilitée. Au début du traitement par laser, les chirurgiens plasticiens appliquent une crème anesthésiante sur la zone tatouée. Après chaque séance de détatouage au laser, le tatouage s’estompe davantage jusqu’à ce qu’il soit à peine visible, voire pas du tout.

Lorsque vous parlez à votre chirurgien plasticien d’un tatouage que vous souhaitez faire disparaître, il va d’abord l’examiner. Après examen, il pourra déterminer le type de traitement laser dont vous avez besoin. Par ailleurs, le nombre de traitements nécessaire dépend principalement de l’âge, de la taille et de la profondeur de la pigmentation de votre tatouage.

De plus, le type de peau et la couleur de l’encre sont aussi des paramètres qui influent sur la durée du traitement au laser. Les tatouages colorés demandent généralement plus de travail. En fait, toutes les couleurs peuvent êtres enlever, mais certains s’enlèvent plus difficilement que d’autres.

Le détatouage par dermabrasion

Méthodes de détatouage  : Détatouage par dermabrasion

Une des différentes méthodes de détatouage possibles est la dermabrasion, une intervention chirurgicale. Celle-ci fait appel à une technique mécanique consistant à abraser l’épiderme et le derme à l’aide d’un dispositif mécanique rotatif.

Quelque peu douloureuse, elle se déroule généralement sous anesthésie locale ou générale. Tout comme le détatouage au laser, une séance de dermabrasion entraîne une plaie ouverte qui nécessite des soins après l’intervention.

En outre, il est généralement recommandé de nettoyer quotidiennement la plaie à l’eau et au savon. Pensez à appliquer une pommade antibiotique et à recouvrir la plaie d’un pansement.

Il faut compter environ 10 à 14 jours pour la cicatriser. Un tel traitement entraîne évidemment de nombreuses complications, notamment des douleurs, des infections, des brûlures, des démangeaisons, des cicatrices, etc.

Le détatouage par excision chirurgicale

Méthodes de détatouage  :  Détatouage par excision chirurgicale

L’excision chirurgicale directe est également utilisée pour enlever les tatouages. Cette méthode consiste simplement à couper la peau recouvrant le tatouage, puis à rapprocher la zone traitée et à la refermer avec la peau environnante.  Bien qu’elle fonctionne pour les petits tatouages, cette technique semble inadapté aux très gros tatouages.

Par ailleurs, ce type de détatouage nécessite une anesthésie locale ou générale, selon la taille du tatouage. L’opération laisse une cicatrice chirurgicale. Les pansements doivent donc être laissés en place pendant 48 heures après l’opération. Une fois les bandages enlevés, le site chirurgical ou la zone traitée doit être nettoyé quotidiennement à l’eau et au savon.

Le détatouage par peeling chimique

Les peelings chimiques utilisent des produits chimiques comme l’acide trichloracétique (TCA) pour éliminer l’encre permanente de votre peau. Le médecin appliquera le produit chimique sur votre peau, ce qui aura pour effet de faire peler les couches externes de votre peau. Cette intervention peut être légèrement douloureuse, mais elle n’exige généralement pas l’utilisation d’un anesthésiant.